Paul & Carolina

★ « S’aimer d’amour et d’eau fraiche… » ★

Quand Carolina m’a contacté la première fois, j’ai tout de suite succombé à son petit accent Colombien et son histoire, il faut bien le dire, un brin magique! La raison eu écrit qu’il leur fallait attendre pour se marier car quand on est encore étudiant, pas si simple de se dire « oui » dans un monde de paillette et de chèque à gros montant. Mais le coeur remporta bien vite le débat inexistant et c’est en Août dernier que Paul, alors en dernière année d’école de magistrature, fit sa demande…en Colombie.

Et s’il m’est compliqué de vous raconter cette histoire tant je les sais pudiques et discrets , je vais essayer de poser les mots et les photos avec délicatesse et bienveillance afin de respecter cela. Ainsi leur moment de magie restera « LEUR » moment de magie. ❤

IMG_5282

Paul, un brin romantique pour ne pas dire adorablement fou amoureux de sa belle avait tenu dès ces débuts un petit jardin secret où il cultivait chacun des moments passés à deux y racontant mot pour mot son ressenti et le déroulé de leur histoire au combien émouvante. La belle ici présente n’en n’avait bien sur pas connaissance et ne découvrit l’existence de ce fameux livre qu’une fois la demande arrivée. Et c’est donc accompagnée d’une jolie bague que « la bible » fit son apparition dans sa vie. Tout y était répertorié ou presque dans de grandes courbes délicates…de son ressenti au premier regard, de ses anecdotes, de ses idées et de tout ce qu’il pensait de celle qui deviendrait quelques mois plus tard…la femme de sa vie.

Alors bien sur la belle a dis « oui » et c’est ainsi qu’ils ont débarqué dans ma vie, à grand renfort de saxo’. Ils étaient tout mignon, tout timides et je réalisais doucement que pour la toute première fois, j’allais accompagner deux chérubins dans leur grand délire d’amour fou. J’avais le sentiment qu’ils s’excusaient presque de placer le sens et l’essentiel devant tout l’apparat qui fait qu’on appelle un simple « oui » – « mariage ». Et petit à petit j’ai du chiner de nouveaux prestataires pépites, inventer des solutions alternatives, faire preuve de créativité et d’inventivité pour réaliser leur rêve: une journée magique où l’on s’aime d’amour et d’eau fraiche.

La plus grand difficulté fût finalement de trouver un lieu qui n’impose aucun traiteur, qui prête gracieusement le mobilier, qui ne met aucune limite à l’arrêt de la musique, qui peut contenir 80 personnes assises à table et 150 en cocktail debout sans oublier une large piste de danse, qui a vue sur les vigne et si possible, qui est fait de murs de pierre et de plafond de bois sans oublier un joli extérieur, le tout pour moins de 1000€… Mais bien sur! Après, ici on ne dis jamais « impossible » sans l’avoir tenté…

Et 15 jours plus tard, nous avions donc trouvé un petit vignoble tenu par une propriétaire au combien adorable qui cochait un à un tous les critères de nos petits mariés. Et coup de baguette magique de leur ange-gardien, elle offrait 200€ de vin…rien que ça! A ce moment là, avec Nikita, nous avons bien faillit changer de religion. (Ah oui, j’oubliais de vous préciser un détail au combien important, nos deux amoureux sont protestants. Et « pratiquants » est un doux euphémisme pour la ferveur dont ils font preuve au quotidien.)

383-HD

Bref, une fois le lieu trouvé, il nous fallait un traiteur incroyable adaptant son menu pour ne pas dépasser 50€ par invité tout compris. Et bien figurez-vous que cela existe encore! Nous avons donc fait la connaissance d’Edouarda, traiteur à domicile, et si elle n’a pas la main verte, il se trouve qu’elle a en revanche les pouces dorés! Elle a écouté avec beaucoup de bienveillance nos deux passionnés, leur a proposé un repas simple mais d’une grande qualité (les invités en parlent encore!) et 6 de leurs amis ont accepté de se prêter au jeu dans un service à table impeccable digne d’un championnat de France de serveurs débutants mais très investis. ok on casse les codes de la bienséance et alors…

IMG_5123

Puis face à l’impatience de la future mariée, nous sommes enfin passé à la décoration…Oui vous savez, ces images que l’on engrange jour après jour sur pinterest dans un « tableau » qui ne ressemble plus à rien à la fin sinon au mariage des autres. Alors nous sommes repartis d’une feuille blanche…et petit à petit, avons posé chaque élément important pour eux, chaque détail de ce grand jour. C’est là que Sophie (Eden fleurs) est intervenue avec ses pouces verts…et que nous avons « répété » notre assemblage dans sa jolie boutique du Cap ferret.

Mais aussi se retrouver à prélever quelques blocs de mousse en foret en se demandant pourquoi on fait ce métier avec les mains pleines d’ampoule, à visiter toutes les petites brocantes du coin toutes plus minuscules les unes que les autres pour amasser une 40aine de chandeliers dépareillés et de la vaisselle chinée, à poser 20 mètres de guirlande lumineuse, à monter une houppa en chêne de toute pièce sous les juron de mon homme qui s’y reprend à plusieurs fois…Pendant que les deux loulous plient 80 boites de lilliputiens pour y glisser un mini parchemin et une petite graine de fleurs de printemps. Sans parler des rondins de bois qu’il a fallut couper aux bonnes dimensions ni du fameux « coin Colombien » au combien délirant. Et enfin des 6 invités venus prêter main forte pour transformer la salle, dresser les tables et disposer les buffets.

Et s’il aura fallut 12h et plusieurs mois pour rendre ce mariage réalisable, une seule petite minute aura suffit à me faire perdre pied…le câlin de la maman colombienne de Carolina me remerciant pour ce mariage qu’elle n’aurait pu imaginer plus beau pour sa fille. Post-it à moi-même: penser à prendre les mouchoirs la prochaine fois.

Bref, nous sommes le 18 mars, Paul & Carolina viennent de se dire « oui » pour la vie…et finalement, tout le reste on s’en fou!

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s