Aiaze & Sabrina…

★ « Et s’aimer dans toutes les langues… » ★

« Mathilde, j’ai un couple adorable qui a besoin de toi, peux-tu me rappeler s’il-te-plait? »

Voilà, c’est comme ça qu’Aiaze & Sabrina sont entrés dans ma vie.

En tant que « couple adorable »!

Ce que je ne savais pas alors c’est qu’ils habitaient New-York, qu’ils souhaitaient se marier dans 4 semaines (what!!?) et bien sur à Paris. En plein mois de juin! et donc en pleine coupe d’Europe! Mais aussi qu’ils s’aimaient comme des fous et qu’ils l’étaient un peu…

Evidemment j’ai rappelé! Evidemment j’ai accepté le challenge! Et à l’anglais j’ai du me remettre, après presque 2 ans sans l’avoir bafouillé. (Post à moi-même: Merci Australie pour ces 12 mois d’apprentissage!)

A travers différents rendez-vous skype, j’ai vite compris que leur coup de foudre prenait tellement de place qu’aucun artifice ne trouverait grâce à leurs yeux. La consigne était donc claire: Simplicité, sobriété, intimité, douceur et émotion.

Enfin ça c’était le résultat! 

En coulisses, j’ai eu 5 jours pour appeler 70 lieux magiques parisiens, négocier les tarifs, garder le moral face aux « full booked » et planifier 15 rendez-vous pour la semaine d’après…

Puis j’ai chaussé mes plus belles baskets pour 3 jours de marathon à travers la capitale, une trentaine de serrage de main, le double en sourires et quelques jolies surprises…

serres-parisiennes

le-molitor-paris

sur-les-rails

Deux anecdotes inoubliables…

La 1ère, était au Molitor quand j’ai compris que je débarquais en plein Roland Garros et qu’au milieu des sportifs, des stars et des journalistes, j’étais escortée par le responsable des lieux tout sourire. Ce qui expliquait enfin la décapotable pleine de balles jaunes dans l’entrée et les embouteillages pour atteindre le dit hôtel!

La 2ème, et sans doute, la plus géniale! … Quand la propriétaire d’un bateau m’a appelée pour annuler notre rendez-vous. Elle m’a expliqué avec beaucoup de gentillesse qu’en raison des inondations, et à moins que je sois nageuse de niveau international, l’accès à son site était condamné.

J’ai alors insisté et promis d’enfiler mon plus beau maillot de bain…Grand éclat de rire mais nouveau refus. J’ai ensuite surenchérit avec des bottes amphibies ayant l’intuition que je tenais là LEUR lieu. Moment de silence…et la balance pencha en ma sympathie et ma bonne humeur.

Deux heures plus tard je constatais avec gravité les dégâts et surtout le courant violent qui emportait tout sur son passage. Un homme me donna le choix, son dos ou sa plus grande paire de botte. Et c’est ainsi que je parcouru les plus longs « quelques mètres » de ma vie. Dans du 44 bien trop grand pour moi et de l’eau jusqu’aux genoux. Bien sur ces dernières se remplirent bien vite d’eau glacée et devinrent si lourdes que je du m’accrocher à chacun des arbres pour atteindre mon ultime but!

fullsizerender-copie-4

Mais l’aventure en valait la peine car au milieu des 7 lieux finalement proposés outre-mer, mes petits mariés ont choisi sans aucune hésitation « le vieux bateau inondé »! Peut-être était-ce l’histoire qui leur a plu…ou tout simplement le fait qu’il soit au pied de Notre Dame.

C’est donc au son des craquements de vieux bois, à la chaleur de délicates bougies et au milieu d’un petit groupe d’intimes qu’ils se sont dis « oui »… pour la vie. Et grâce au retard du marié, après 45min de cérémonie, ils ont même eu droit aux cloches de notre dame pour cet ultime baiser.

Bref ils se sont aimé le 24 juin à Paris, sous l’oeil amusé de Notre Dame et l’objectif expert de Peggy – http://www.lesproductionsdelafabrik.com

edbcb7037b8cdc49e666839549c02bbdf335b459d947fa943e7380c33d805df83fbc9a9e6c02f4c51cbf4a59761d142cac400a5e2f0ffe74c46abf20eac9e6e0df2ebc82c568da1103d89a9f05073a96fdb1329bbcf2a5a884e6e3b833dc0ef2b145c3c84a4f391da2576f03108d5c81a578024aaa6cb3ca0e1881910643d6b2ae2ae18f1a6400fcb3da234aba1a9d41533cefe7f1422177391bceef2b6fcd58

aa3644d970a7f35fcf86e79b74ebbe64
Photos: Peggy, les productions de la Fabrik

Alors oui, ce couple adorable est définitivement fou…mais seulement fou d’amour et cela leur va à merveille!

Puissent-ils conserver cette intensité toute leur vie, réaliser leurs rêves de famille et apprendre à épeler bonheur dans toutes les langues…

La suite au Septime! Mais il n’appartient qu’à eux de vous la raconter…

Publicités

1 commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s